Vitrail Toucouleur

uzès, cathédrale Saint-Théodorit d'Uzès

Cathédrale Saint-Théodorit d'Uzès


Cathédrale
                                                              Saint-Théodorit d'Uzès
Vue générale de l'édifice

La Cathédrale Saint-Théodorit construite à partir de 1090 à Uzès (département du Gard, France) était le siège de l'ancien diocèse d'Uzès jusqu'à la Révolution.

Histoire [modifier]

La cathédrale Saint-Théodorit est construite à partir de 1090 sur l'emplacement d'un temple romain, un premier édifice de style roman portait l'empreinte de l'influence de l'ordre de Cluny.

Démolie partiellement pendant la croisade des Albigeois (1177), reconstruite, puis le 13 mai 1563 (en même temps que le palais episcopal), au début des guerres de religion, la cathédrale du Moyen Âge subit une destruction totale en 1621. Seul, le campanile, la tour Fenestrelle, resta debout, mais amputé de deux étages.

Reconstruite de 1642 à 1663, elle a été transformée intérieurement (réduction du chœur) au lendemain du concordat de 1801, lorsque, l'évêché d'Uzès étant supprimé, il a fallu adapter le lieu à sa nouvelle fonction d'église paroissiale.
La façade de style néo-roman a été plaquée en 1873 sur l'ancien édifice.
L'intérieur, voûté d'ogives, était vraisemblablement plus riche qu'il n'apparait aujourd'hui. Dans les chapelles entourant le chœur subsistent quelques belles traces de peinture aux plafonds et sur les murs. Une grande partie du mobilier a disparu lors de la Révolution. L'orgue, parmi les plus beaux de la région est encadré de volets peints en gris et or du XVIIe siècle (1685)